Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

De Kilkenny à Cork.

Publié le

Nouvelle journée caniculaire en Irlande ! 30°c. Et dire que nous allons dans le nord de l’Europe pour échapper à la chaleur !!! 3 jours que nous sommes là et nous n’avons toujours pas aperçu le moindre nuage. Si cela continue, il va falloir que les hôtels s’équipent de la clim’.

De Kilkenny à Cork.

Nous quittons le centre du pays et continuons notre route vers le sud-ouest avec un arrêt programmé à Cork, à environ 2 heures de route de Kilkenny.

Première halte dans le village de Cashel pour visiter le Rock of Cashel, site religieux du Xème siècle très bien conservé et en position dominante sur une butte rocheuse. Le site s’aperçoit de loin, de même que les échafaudages qui en entourent une partie ! Cela faisait longtemps que cela ne nous était pas arrivé ! Nous nous acquittons de l’entrée, et c’est parti pour la visite du site. Malheureusement peu d’explications présentes le long de la visite, il nous faudra nous contenter de la photocopie A4 (en français !) qui nous a été remise à l’entrée.

La visite sera donc assez rapide car le site se limite à la cathédrale (dont une partie est en travaux pour prévenir les dégâts causés par l’humidité) dédiée à Saint-Patrick, le cimetière qui l’entoure et un bâtiment plus récent (XVème siècle) qui servait de dortoir et de lieux de vie aux choristes de la cathédrale.

De Kilkenny à Cork.
De Kilkenny à Cork.
De Kilkenny à Cork.

Nous regagnons la voiture par le centre ville de Cashel qui présente peu d’intérêts si ce n’est les ruines, fermées au public, d’une ancienne abbaye. Une trentaine de kilomètres plus loin, nous nous arrêtons à Cahir, ville qui possède un château parfaitement conservé. Le parking étant payant, nous allons faire semblant de faire nos courses au supermarché situé 200 mètres plus loin.

Petit goûter au bord de la rivière Suir avec vue sur le château. La quiétude des canards et des cygnes (et la nôtre) est vite troublée par quelques baigneurs qui viennent se rafraîchir à grands coups de plongeons !

De Kilkenny à Cork.
De Kilkenny à Cork.

Rassasiés, nous nous dirigeons vers le château. Première bonne surprise, l’entrée n’est qu’à 3 €. Deuxième bonne surprise, de nombreuses pièces à visiter avec de nombreuses explications historiques, 2 expositions temporaires, l’une sur la vie des femmes en Irlande au Moyen-Age et l’autre sur les différents châteaux Irlandais, une maquette reconstituant la prise du château par les anglais en 1650 (ou plutôt la fuite de ses occupants, ce qui a évité la destruction du château) et nous aurons même droit à la projection privée d’un court documentaire sur les châteaux Irlandais et sur celui de Cahir en particulier.

Au final, une visite très intéressante, avec peu de monde (heureusement un groupe terminait sa visite lorsque nous commencions la nôtre) qui nous aura pris plus de 2 heures, rapport qualité-prix imbattable !

De Kilkenny à Cork.
De Kilkenny à Cork.

Notre arrivée à Cork en fin d’après-midi nous permet de nous y balader. Peu voire pas de monuments historiques et peu de monuments notables, notre visite se limite à la partie comprise entre les 2 bras du fleuve Lee (qui ne donne pas trop envie de s’y baigner) et aux quelques rues piétonnes. Pas que la ville soit moche, loin de là, mais pas d’un intérêt fondamental.

De Kilkenny à Cork.

Nous nous mettons en quête d’un restaurant avec un cahier des charges strict : saumon grillé ou moules, terrasse et cadre agréable. Echec sur toute la ligne, quasi aucun restau avec terrasse ou alors avec un cadre peu accueillant. Entre les pubs bondés et sombres et les multiples « restaurants » ne proposant que du Fish & Chips, le choix est assez réduit ! Nous nous résoudrons à prendre un plat à emporter que nous mangerons à l’hôtel en regardant la chaîne info nationale encore plus répétitive que BFM ou I-Télé ! Nous attendrons encore un peu avant de dévorer du saumon irlandais :-)

Commenter cet article