Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dublin. Pluie, soleil et petit séjour à l'ombre...

Publié le

Notre planning prévoit quasiment 3 jours à Dublin. C’est à la fois peu et beaucoup. Peu pour effectuer beaucoup de visites, beaucoup pour simplement « errer » dans la ville comme nous aimons le faire.

Venant de Rathlin Island, nous faisons un arrêt dans la banlieue nord de Dublin le samedi soir. Pas forcément l’endroit le plus glamour pour découvrir une ville, mais c’est au moins pratique pour juste dormir ! Dimanche matin, grand soleil au réveil, nous décidons de rester en dehors de la ville et gagnons la péninsule de Howth, à 15km au nord de Dublin.

Petit déjeuner face à la mer et au port, puis rando circulaire de 13km dont l’essentiel est constitué d’un sentier côtier. Banlieue plutôt (très) aisée et touristique, donc de grandes et belles maisons !

Si la randonnée débute le long du port, on parvient rapidement au sentier littoral. Ah, s’il faisait grand soleil lorsque nous prenions notre petit déjeuner, on débute la rando sous quelques gouttes de pluie, qui laisseront vite place au soleil, qui sera obstrué par de gros nuages chargés de pluie et ainsi de suite.

Les vues sur la mer et la ville de Howth sont très belles dès que le soleil refait son apparition. On presse le pas pour se débarrasser d’un groupe d’ados italiens braillards qui malheureusement nous rattrapent à chacun de nos arrêts photos.

Passage surprenant avec côté mer une végétation dense, côté terre des fougères calcinéesPassage surprenant avec côté mer une végétation dense, côté terre des fougères calcinées

Passage surprenant avec côté mer une végétation dense, côté terre des fougères calcinées

Par chance, à la bifurcation des chemins, ils prennent la version courte, comme beaucoup de marcheurs-contemplateurs. La suite sera donc plus calme. Au fur et à mesure du découpage de la côte, nous découvrons de belles falaises et de jolies petites criques isolées.

Dublin. Pluie, soleil et petit séjour à l'ombre...Dublin. Pluie, soleil et petit séjour à l'ombre...

Après 5 à 6 km, l’orientation change et nous découvrons la baie de Dublin. Nous apercevons un ferry rapide au loin. Vérification aux jumelles, il s’agit bien du Dublin Swift que nous avions pris pour venir.

Dublin. Pluie, soleil et petit séjour à l'ombre...

Si le chemin permet de bien voir la baie, nous ne pourrons que très peu apercevoir la ville. Après 9km, nous quittons la côte pour repartir à l’intérieur des terres. Nous devons traverser un golf en suivant scrupuleusement un chemin matérialisé. In ne faudrait pas que nous piétinions avec nos gros sabots de marcheurs ce si joli gazon fraîchement tondu réservé aux golfeurs maladroits de ce dimanche matin. Et surtout, il nous faut faire attention aux balles perdues et à ne pas nous faire écraser par les voiturettes de ces grands sportifs… Au passage, nous pourrons quand même admirer de jolies vues sur Dublin depuis ce golf.

Une fois sortis de ce golf, nous nous enfonçons dans un chemin à la végétation dense avant d’enfin revenir à Howth par des lotissements puis par le centre ville. On se fait la réflexion que ces 4 derniers kilomètres nous ont semblé interminables, inintéressants. Bref, sentiment qu’ils ont bâclé la fin du circuit de randonnée. Dommage, cela nous laisse une impression mitigée alors que la première partie du circuit était géniale. Voiture en vue, on fait un petit crochet par le port lorsque soudain une énorme pluie s’abat sur nous. Nous revenons trempés à la voiture sans avoir eu le temps de jouer avec les mouettes et autres oiseaux marins qui colonisent les abords du parking en se laissant (presque) caresser.

La fin d’après-midi sera occupée à notre transfert dans un hôtel situé sur la ligne de tramway et à une première ballade en ville.

Nous jonglons entre les averses pour arpenter les rues du Dublin Viking et Médiéval dont il reste peu de traces visibles, si ce n’est cette cathédrale qui a plusieurs fois été restaurée et agrandie depuis.

Dublin. Pluie, soleil et petit séjour à l'ombre...Dublin. Pluie, soleil et petit séjour à l'ombre...

Un musée nous intéresse, mais il est déjà fermé (dommage, les horaires d’ouverture des musées sont généralement peu étendus du style 10h-17h), donc ce sera uniquement des visites pédestres pour ce soir.

Dublin. Pluie, soleil et petit séjour à l'ombre...

Au fur et à mesure, nous arrivons dans le quartier de Temple Bar. Sans le savoir, nous sommes dans le quartier « vivant et touristique », celui dans lequel se trouve un grand nombre de restaurants et des wagons de touristes.

Dublin. Pluie, soleil et petit séjour à l'ombre...

Nous y mangerons, puis petite ballade aux alentours avant de regagner l’hôtel et programmer notre journée du lendemain.

Dublin. Pluie, soleil et petit séjour à l'ombre...

Première visite, Kilmainham Gaol, prison ouverte en 1796. Visite possible uniquement avec un guide, donc on y arrive assez tôt. Bien nous en a pris au vu de la file d’attente lorsque nous sommes ressortis.

Visite extrêmement marquante, renforcée par les explications précises et détaillées du guide, même si l’on ne comprend pas toujours tout.

Dublin. Pluie, soleil et petit séjour à l'ombre...

En tout cas, les cellules font froid dans le dos. Evidemment, ce sont des cellules individuelles, mais elles étaient toujours occupées par 5 à 6 personnes.

Dublin. Pluie, soleil et petit séjour à l'ombre...Dublin. Pluie, soleil et petit séjour à l'ombre...

Pièce maîtresse de la prison, la grande salle, ouverte vers 1860, avec son architecture oppressante. On imagine sans mal l’ambiance qui devait y régner.

Dublin. Pluie, soleil et petit séjour à l'ombre...

Mais cette prison n’était pas un lieu d’incarcération classique. C’est ici qu’étaient emprisonnés par l’occupant britannique les républicains irlandais. Emprisonnés et parfois exécutés. Lors de la restauration de cette prison, le nom des occupants célèbres des cellules a été noté au dessus des portes de leur cachot. La plupart sont des artisans de l’indépendance irlandaise. Fermée en 1910, cette prison a été réutilisée de 1916 à 1924. D’abord par les britanniques pour enfermer et exécuter les meneurs républicains de l’insurrection de pâques 1916 et de la guerre d’indépendance (1919-1921). Elle a également servi lors de la guerre civile de 1922 à 1924. Le dernier prisonnier libéré en 1924, Eamon de Valera, est par la suite devenu Premier Ministre puis Président de la République d’Irlande.

Si la visite guidée a duré 1h avec passage dans les cellules, la chapelle, la cours où avait lieu les exécutions, nous l’avons prolongé par une longue visite de l’exposition. Sur 3 niveaux thématiques, elle nous a fourni les repères historiques qui nous manquaient sur cette période de l’histoire irlandaise des XIX et début XXème siècle. A posteriori, cela nous permet de mieux appréhender et interpréter les informations transmises par le guide. Accessoirement, beaucoup de ces hommes (et femmes) ont aujourd’hui leurs statues dans les rues de Dublin, et cela nous permet de savoir pourquoi !

Visite indispensable qui nous aura occupé plus de 2h30 !

Après cette matinée à se faire froid dans le dos, début d’après-midi tranquille. On se ballade dans les quartiers fraîchement modernisés des docks puis revenons vers le centre ville en longeant la rivière Liffey.

Dublin. Pluie, soleil et petit séjour à l'ombre...

Et c’est après tout cela que nous entrons, enfin, dans la Old Library, et sa salle la plus impressionnante la Long Room, longue de 60 mètres.

Dublin. Pluie, soleil et petit séjour à l'ombre...

Des milliers de livres entassés ici qui n’attendent qu’un coup de baguette magique d’Harry Potter pour prendre vie et s’envoler… Fini de rêvasser (et nous n’avons pas nos balais volants), on regagne le monde réel des quartiers commerciaux de Dublin.

Pas d’intérêt pour nous qui ne sommes pas venus faire du shopping. On fera quand même des photos avec le très jovial Finnegan, mascotte pas très belle que l’on trouve dans tous les magasins de souvenirs (et que l’on n’a pas voulu m’acheter, snif…).

Dublin. Pluie, soleil et petit séjour à l'ombre...

Dernière journée que l’on écourte volontairement pour reprendre tranquillement la route pour Derry et ne pas arriver trop tard à l’hôtel (et se coucher tôt comme on se le sera répété quasi tous les jours, sans jamais parvenir à se coucher avant 23h30 ou minuit).

Nous retournons dans le quartier Viking/Médiéval pour visiter le musée Dublinia, consacré au Dublin de ces époques-là. Musée sur 3 niveaux, 1 pour chaque époque, et le 3ème consacré à une présentation du travail des archéologues.

Partie viking du musée très intéressante mais c’est l’exemple même du musée qui à force de précision et d’exhaustivité en devient (presque) pénible. Beaucoup de choses à lire, mais au bout du 30ème panneau, on décroche. Dommage car les infos sont hyper intéressantes, traitent bien à la fois des aspects globaux et locaux (expansion viking, traces laissées dans l’histoire…) que de la vie quotidienne (habitant, artisanat, techniques de l’époque…) et les scènes reconstituées et l’iconographie sont de bonne qualité.

Dublin. Pluie, soleil et petit séjour à l'ombre...

Le second niveau, l’histoire médiévale de Dublin, nous intéresse à priori moins. Néanmoins, on y passera beaucoup de temps et avec un grand intérêt tant l’organisation de cette partie est interactive et vivante. Organisé autour d’une grande maquette du Dublin du XIIème siècle (avec une vidéo expliquant l’évolution de la ville), l’exposition se divise ensuite en 4 entités dans lesquelles nous sommes immergés parmi des décors reconstitués avec statues de cires et beaucoup d’éléments interactifs. Au final, très peu de textes à lire, mais plus de souvenirs marquants pour les visiteurs de passage.

Dublin. Pluie, soleil et petit séjour à l'ombre...

Originale, la sortie du musée s’effectue par une arche surplombant la rue et nous amène à la cathédrale.

Dublin. Pluie, soleil et petit séjour à l'ombre...

5€ la visite, on passe notre chemin et filons dans les quartiers peu ou pas explorés jusqu’à présent. Le quartier de la cathédrale Saint-Patrick (nous ne pouvions pas la rater), autour de Saint-Stephen's Green, le quartier des ministères et du Premier Ministre…

Dublin. Pluie, soleil et petit séjour à l'ombre...Dublin. Pluie, soleil et petit séjour à l'ombre...

Nous revenons en longeant la rivière pour passer devant le monument commémorant la Grande Famine de 1845-1851.

Dublin. Pluie, soleil et petit séjour à l'ombre...

Puis une énième averse nous tombe dessus. Nous songions à repartir, cela ne fait qu’anticiper notre départ.

Dublin. Pluie, soleil et petit séjour à l'ombre...Dublin. Pluie, soleil et petit séjour à l'ombre...

Retour au tram puis nous reprenons la voiture pour quitter l’Irlande et rejoindre Derry pour nos 2 derniers « vrais » jours de vacances.

Commenter cet article