Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Killarney : le seigneur et les anneaux…

Publié le

Youpi, après 5 jours de nomadisme, nous allons enfin nous poser quelques jours au même endroit, à Killarney, au cœur du Killarney National Park.

Notre entrée sur le territoire du KNP par la route nationale 71 est somptueuse. Une fois arrivés au Moll’s Gap, à 263 mètres d’altitude, le paysage s’ouvre et la descente vers Killarney est un enchantement pour les yeux. Les points de vue aménagés, Ladies View entre autres, sont pris d’assaut par les touristes, et donc par nous, qui mitraillent à tout va ces paysages de lacs et de montagnes.

Killarney : le seigneur et les anneaux…
Killarney : le seigneur et les anneaux…
Killarney : le seigneur et les anneaux…

Killarney est une petite ville vivant essentiellement par et pour le tourisme. 2 rues principales, très vivantes et très décorées avec les drapeaux des différents comtés du pays, de gigantesques magasins de souvenirs (avec le rayon spécial merchandising Guiness), des pubs et presque rien d’autre !

Killarney : le seigneur et les anneaux…

Nous prenons possession de notre location, tentons de comprendre tout ce que nous dit le gérant avec son accent improbable et sa non articulation des mots et contemplons la vue depuis notre fenêtre qui donne directement sur la cathédrale. Ensuite direction le Tesco du coin pour le ravitaillement. Ouvert de 6h à minuit, au moins, cela nous laisse le temps pour faire nos courses ! Saumon puis encore saumon, histoire de rattraper quelques journées de frustration, fruits et légumes locaux et nous voici parés pour un repas « home-made » ! La soirée sera consacrée à la programmation des journées à venir.

D’abord le Ring of Kerry. Grand classique et présenté comme un incontournable à faire lors d’un séjour en Irlande. On s’y colle donc et c’est parti pour environ 250 km en voiture. La remontée par le sud, le long de l’estuaire de la rivière Kenmare, offre des paysages intéressants mais sans être fantastiques ou plus beaux que ceux du Ring de Beara fait la veille.

Killarney : le seigneur et les anneaux…
Killarney : le seigneur et les anneaux…
Killarney : le seigneur et les anneaux…

La pointe occidentale présente des paysages de falaises déjà plus remarquables. Quelques points de vue aménagés le long de la route permettent de distinguer les différentes îles proches de la côte, dont les fameuses Skelligs, ancien site monastique colonisé depuis par les muffins, euh les puffins (nom en V.O. des macareux moines). N’ayant pas le temps de consacrer une demi-journée à cette expédition maritime, nous cherchons un point de vue qui nous permettrait d’observer l’île aux jumelles. Peine perdue, partout des clôtures empêchent d’accéder aux falaises. Nous continuons notre route et nous arrêtons aux « plus spectaculaires falaises du Ring of Kerry ». Avantage, c’est à proximité des Puffin Islands qui, avec un nom pareil, sont pleines de promesses.

Première surprise, il faut encore payer pour accéder à un site naturel. Cela commence bien !

La suite est du même tonneau : à peine 500m de marche, sur un chemin équipé de caméras de vidéosurveillance, entouré de barbelés et avec des panneaux rappelant que les falaises c’est dangereux. Non, sans blagues ? Heureusement que l’on nous a prévenu ! Bref étrange sensation d’être en prison. Bouquet final, une pauvre plateforme pour observer des falaises qui, si elles sont jolies, n’ont rien d’extraordinaires. Les mouettes qui nichent là nous occuperont quand même un bon moment. Devant ce spectacle effarant de mercantilisation de la nature, nous nous sommes pris à imaginer le Kjerag ou le Preikestolen gérés de la sorte…

Killarney : le seigneur et les anneaux…
Killarney : le seigneur et les anneaux…
Killarney : le seigneur et les anneaux…

N’ayant aucun moyen de s’échapper du parcours prévu pour observer Puffin Islands, nous reprenons la route pour l’île de Valencia.

Nouveau point de vue payant, les Fogher Cliffs, mais qui, lui, permet de faire une (courte) rando et qui offre beaucoup plus de choses à voir. Le lieu offre de très beaux panoramas avec une vision sur près de 270°.

Killarney : le seigneur et les anneaux…
Killarney : le seigneur et les anneaux…
Killarney : le seigneur et les anneaux…
Killarney : le seigneur et les anneaux…
Killarney : le seigneur et les anneaux…

La randonnée, bien que courte, nous permet de nous dégourdir les jambes et de rebâtir le cairn construit en dépit des règles élémentaires de construction par les randonneurs locaux :-). Notre apport, bien que discutable artistiquement, nous aura au moins permis de bien nous amuser !

Killarney : le seigneur et les anneaux…

Il commence à se faire tard, donc nous reprenons la route en limitant nos arrêts à notre goûter et aux lieux qui en valent vraiment la peine.

Killarney : le seigneur et les anneaux…

Ce sera le cas pour les environs du Lough Caragh avec, en prime, une vue sur un feu de forêt au loin dans les Macgillycuddy’s Reeks.

Killarney : le seigneur et les anneaux…Killarney : le seigneur et les anneaux…

Nous approchons de Killarney quand un nom sur une pancarte de signalisation routière nous intrigue : Gap of Dunloe. Nous nous lançons à l’aventure pour notre plus grand bonheur. Ambiance montagneuse, moutons en liberté, route très étroite, rivières, cascades (petites), vues sur les lacs du Parc National… bref, un vrai bonheur pour les yeux. Bien plus intéressant en somme que le Ring of Kerry qui lui nous aura un peu déçu (oui, nous devenons exigeants :-)).

Killarney : le seigneur et les anneaux…Killarney : le seigneur et les anneaux…
Killarney : le seigneur et les anneaux…Killarney : le seigneur et les anneaux…

Seconde journée à Killarney beaucoup plus tranquille puisque le soir c’est concert ! Et oui, Bruce is coming to town. Enfin, à Limerick à 1h30 de route de Killarney, mais vu de France, c’est à côté ! Donc matinée consacrée à une ballade en ville, à quelques achats puis direction Limerick et le stade de l’équipe de rugby du Munster dans lequel le concert a lieu.

19h30, le concert commence. Il s’achèvera 3h31 plus tard. Superbe ambiance pour ce premier concert irlandais de la tournée. Quelques raretés, des chansons « irish style », un très bon public, en résumé un excellent concert qui nous aura permis de nous régaler tous les deux.

Killarney : le seigneur et les anneaux…
Killarney : le seigneur et les anneaux…Killarney : le seigneur et les anneaux…Killarney : le seigneur et les anneaux…
Killarney : le seigneur et les anneaux…Killarney : le seigneur et les anneaux…Killarney : le seigneur et les anneaux…
Killarney : le seigneur et les anneaux…Killarney : le seigneur et les anneaux…Killarney : le seigneur et les anneaux…

Retour à la « maison » à 1 heure du matin et lever matinal car nous devons avoir quitté les lieux pour 10h30 !

Mercredi, 10h15, nous prenons la route pour retourner à Limerick (oui, nous aurions pu y rester dès la veille) mais en passant par la presqu’île de Dingle.

Moins connue que le Ring of Kerry, elle mérite largement le détour. Pour nous, les paysages y sont plus beaux, plus grandioses. Cela commencera bien avec une belle petite plage à côté du château (privé et en ruines) de Minard Head.

Killarney : le seigneur et les anneaux…
Killarney : le seigneur et les anneaux…Killarney : le seigneur et les anneaux…

Bon il y a quand même eu un raté, avec notre rando sur le sentier côtier panoramique de la commune de Dingle. Sentier qui s’il est côtier n’a vraiment rien de panoramique.

Mais c’est aussi la journée des miracles. Pour la première fois, nous réussissons à trouver un chemin qui nous permette d’accéder au bord des falaises et de profiter du panorama sur les îles de l’Atlantique tout en dégustant nos sandwichs home-made.

Killarney : le seigneur et les anneaux…Killarney : le seigneur et les anneaux…
Killarney : le seigneur et les anneaux…Killarney : le seigneur et les anneaux…

Deuxième miracle, quelques kilomètres plus loin : un magnifique point de vue en accès gratuit, sans clôtures à l’horizon, ni panneaux « Private Property ». Nous n’en croyons pas nos yeux et en profitons largement.

Killarney : le seigneur et les anneaux…
Killarney : le seigneur et les anneaux…

La route faisant le tour de la pointe de la péninsule de Dingle nous oblige à passer à nouveau par Dingle pour rejoindre la Connor Pass puis la côte nord. Quelques photos depuis le sommet, quelques lacs à observer

Killarney : le seigneur et les anneaux…
Killarney : le seigneur et les anneaux…

Puis direction Brandon Point, au pied du second sommet d’Irlande (951m). Quelques belles falaises encore gratuites (décidément !).

Killarney : le seigneur et les anneaux…Killarney : le seigneur et les anneaux…

Puis retour vers Tralee en longeant les plages de sable de la Brandon Bay (pas d’intérêt) puis nous repartons dans l’intérieur des terres direction notre Travelodge de Limerick. Dodo !

Commenter cet article