Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Oslo, pluie et travaux !

Publié le

L’escapade suédoise terminée, nous retrouvons notre Norvège adorée, ses yaourts Tine, sa Radio Norge, ses restaurants Egon, ses supermarchés Rimi aux bonbons à tête d’élan, bref tout ce qui nous a manqué pendant 5 jours !

Oslo, pluie et travaux ! Oslo, pluie et travaux ! Oslo, pluie et travaux !

Miracle, il fait beau en ce mercredi 1er août. Beau et chaud. Nous commençons donc par nous excentrer de la capitale en nous rendant à Bygdøy, grand espace de verdure et de culture autour du fjord d’Oslo à quelques encablures du cœur de la capitale. Nous profitons de la douceur et du calme à proximité de la marina.

Nous enchaînons par le parc Frogner, énorme poumon végétal dans la ville conçu par le sculpteur Gustav Vigeland. 212 statues de bronze sont installées dans ce parc. Sans le savoir au préalable, nous avons donc visité l’un des lieux les plus connus et les plus fréquentés de la capitale norvégienne. Visite très agréable et très intéressante que nous n’avons pas été les seuls à faire à en juger par le nombre de touristes autour de nous. Ce parc est aussi un lieu de détente pour les habitants de la ville qui viennent y faire du sport (décidément, toujours en train de courir ces scandinaves !), se prélasser dans l’herbe ou y faire leur barbecue !

Oslo, pluie et travaux !
Oslo, pluie et travaux ! Oslo, pluie et travaux !
Oslo, pluie et travaux ! Oslo, pluie et travaux !
Oslo, pluie et travaux ! Oslo, pluie et travaux !

Nous gagnons notre hôtel en fin d’après-midi et je découvre avec joie qu’il possède une énorme salle de sport au sous-sol. Youpi, je pourrai réessayer le tapis de course le lendemain matin ! A proximité de la gare et de l’opéra, nous sommes certes dans un quartier en pleins travaux de rénovation mais à deux pas du centre-ville.

Oslo, pluie et travaux ! Oslo, pluie et travaux !

Visite rapide des rues commerçantes autour de l’hôtel puis retour à l’hôtel pour un peu de repos et une mise à jour du blog. Nous ressortons en fin de soirée pour un repas rapide (merci Egon) et une visite by night d’Oslo. Visite qui tournera court, peu d’éclairages et de monuments intéressants à voir de nuit, peu de monde dans les rues et climat qui commence à se dégrader.

Comme prévu, je profite de la salle du sport pour un bon quart d’heure de course sur tapis. Palliatif sympa mais qui ne permet pas de retrouver le plaisir de la course à pied « en milieu naturel » puis nous allons prendre notre petit déjeuner en ville. Une petite pluie fine nous accompagne. Pas désagréable d’autant que l’air est très doux. C’est donc ce qu’avait prévu la météo pour ce matin. Enfin, pas tout à fait. Il ne devait y avoir que quelques petites averses le matin. Or, au fur et à mesure de notre avancée dans les différents quartiers du centre, la pluie s’intensifie et les températures descendent. Désagréable au possible. Nous avons quand même le temps de nous rendre rapidement à l’Opéra (avant son ouverture), au palais-royal et dans ses jardins, à l’hôtel de ville et dans la plupart des rues du centre-ville.

Oslo, pluie et travaux ! Oslo, pluie et travaux ! Oslo, pluie et travaux !
Oslo, pluie et travaux ! Oslo, pluie et travaux ! Oslo, pluie et travaux !
Oslo, pluie et travaux ! Oslo, pluie et travaux !

Il est près de 13 heures quand nous décidons de jeter l’éponge et de repousser notre visite de la forteresse et de l’Opéra à la fin d’après-midi en espérant une accalmie de la pluie.

En attendant, nous allons nous mettre au chaud dans les musées de Bygdøy. Nous commençons par le musée Fram qui raconte l’aventure des 3 premières expéditions polaires (pôle nord et sud) conduites par des norvégiens à la fin du XIXème siècle et au début du XXème siècle. Musée très intéressant construit autour de l’authentique bateau polaire Fram qui a servi aux expéditions mais à la scénographie plutôt déroutante.

Oslo, pluie et travaux ! Oslo, pluie et travaux !
Oslo, pluie et travaux !

Nous n’en sortirons qu’un peu avant 18 heures, trop tard pour aller au musée voisin consacré à l’expédition du « Kon-Tiki » alias « Kitty Kon » comme un lapsus nous fera l’appeler. Dommage, celui-ci aussi devait être très intéressant.

La pluie n’ayant absolument pas cessé, nous décidons de quitter Oslo. Tant pis, nous reviendrons voir tout ce que la pluie nous a empêché de voir et visiter les nombreux musées qui nous intéressaient.

3 heures de route pour rejoindre notre hôtel-étape sur la route de Copenhague. C’est sous une pluie battante que nous quittons à regret la Norvège. Sans doute un signe que le pays est triste de nous voir partir, lui qui nous avait accueilli 15 jours plus tôt sous un énorme soleil.

Commenter cet article