Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Stockholm sous le soleil, what else ?

Publié le

Plus de 2 journées passées à Stockholm et nous sommes loin d’en avoir fait le tour !

A peine arrivés en ville le dimanche 29, nous filons à l’hôtel poser la voiture et nous reposer un peu. Moins de 6 heures de sommeil puis 3 heures de route auront eu raison de notre impatience de découvrir la ville. Un peu requinqués, nous partons donc en fin d’après-midi pour une première découverte de la ville qui se proclame capitale de la Scandinavie, alors que tout le monde sait bien qu’il s’agit d’Oslo (bon, quand je dis tout le monde, il s’agit surtout de nous et des trolls).

Quelques minutes de marche et nous voici à la station de métro et le système d’achat de billets est plutôt étrange. Impossible d’acheter plusieurs billets à la fois car ils ont une validité d’1 heure. Impossible de payer en pièces (maintenant que l’on en a) aux machines, seulement par carte bancaire (et donc frais bancaires prélevés par ces escrocs de banquiers!) car lorsque l’on veut acheter son billet au guichet, le prix n’est plus de 36 SEK mais de 44 SEK, sans doute le pourboire du guichetier… Soit « eighty-eight krones, my friend » comme nous dira notre guichetier préféré le surlendemain après qu’on lui ai expliqué que la seule machine de la station était HS et que la boutique n’avait plus de billets…

Bon, ces bizarreries dépassées, nous voici dans le métro, direction T-Centralen, la gare centrale de Stockholm, près de laquelle se trouve l’office du tourisme. Nous arriverons après la fermeture de l’OT et décidons donc de partir à l’aventure sur Gamla Stan, l’une des 14 iles de la ville, celle dans laquelle est situé le quartier historique. Nous arpentons un long moment ses sympathiques petites rues (je passe volontairement sur la rue des boutiques de souvenirs made in China et que l’on retrouve à l’identique à Paris. Précision, j’étais grognon à ce moment-là, donc j’en rajoute).

Lundi matin, soleil radieux donc nous continuons la visite à l’aventure à l’air libre. Nous nous réservons les quelques musées qui nous intéresseraient pour un moment pluvieux ou pour une prochaine visite. Nous profitons pleinement des nombreux parcs et espaces verts qui relient les différents quartiers, longeons les rives de la mer qui innerve la ville, traversons de nombreux ponts (la ville en compte 57), bref profitons de nombreux avantages que présentent la ville.

Stockholm sous le soleil, what else ? Stockholm sous le soleil, what else ? Stockholm sous le soleil, what else ?

Détour sur les petites iles de Skeppsholmen et de Kastell-holmen, nous profitons de la vue sur Gamla Stan et sur Djurgården, des vieux bateaux membres du Stockholm Ship Association, de la citadelle.

Stockholm sous le soleil, what else ? Stockholm sous le soleil, what else ?
Stockholm sous le soleil, what else ?
Stockholm sous le soleil, what else ? Stockholm sous le soleil, what else ?

Retour sur la terre ferme en longeant les quais où stationnent les bateaux de Sightseeing, déjeuner rapide en bord de quai sur Strandvågen, puis direction l’ile de Djurgården, ses musées, son parc d’attraction, sa verdure. Bref, lieu de rêve par cette journée très ensoleillée et (presque) chaude pour nos petits corps désormais habitués au climat nordique (il fait chaud à partir de 15°, canicule à partir de 22°). Nous nous promenons dans une partie de l’ile, regardons le parc d’attractions (Gröna Lunds Tivoli) puis nous dirigeons vers Skansen. L’heure déjà tardive et le nombre de choses à voir dans ce musée à ciel-ouvert nous font repousser la visite au lendemain. Nous repartons direction le cœur historique pour finir les quelques rues que nous n’avions pu voir la veille sur Gamla Stan.

Stockholm sous le soleil, what else ? Stockholm sous le soleil, what else ? Stockholm sous le soleil, what else ?
Stockholm sous le soleil, what else ? Stockholm sous le soleil, what else ? Stockholm sous le soleil, what else ?
Stockholm sous le soleil, what else ? Stockholm sous le soleil, what else ?
Stockholm sous le soleil, what else ?

Trop crevés pour attendre « Stockholm by night », nous rentrons à l’hôtel pour être en forme le lendemain.

Mardi matin, rebelote, bagages à faire. Puis métro et tramway pour atteindre Skansen. Ce musée en plein-air, créé en 1891, regroupe tout à la fois des habitations issues de toutes les régions de Suède, présente une reconstitution des vieux métiers dans leur environnement traditionnel, offre un zoo avec des animaux de Scandinavie, etc. Donc on pourra très largement y passer la journée. Nous assistons à tout le processus de création d’un vase en verre (vendu dans la boutique attenante), au travail des potiers, du pâtissier (miam, les bonnes odeurs de cannelle), flânons dans le vieux bazar ou la boutique du pharmacien. Sans oublier les nombreuses fermes dans lesquels les visiteurs sont invités à aider le personnel qui y travaille ! Hors de question de bosser pendant nos vacances, donc nous rebroussons chemin.

Stockholm sous le soleil, what else ? Stockholm sous le soleil, what else ?
Stockholm sous le soleil, what else ? Stockholm sous le soleil, what else ?

Le ciel commence à se voiler un peu mais rien d’inquiétant. Nous allons donc voir quelques animaux (ours brun, rennes, élans, hiboux) puis revenons vers le barbecue géant dont de délicieuses odeurs se dégagent.

Stockholm sous le soleil, what else ? Stockholm sous le soleil, what else ?

Le ciel étant de plus en plus sombre, on craint un orage d’autant qu’aucune table n’est abritée. On hésite puis on se décide à prendre un plat rapide pour finir avant l’orage. Commande passée, plat récupéré, nous trouvons difficilement une table et sentons une grosse goutte. Une deuxième, une troisième et tout le monde court s’abriter ! Le gros orage qui menaçait éclate ! Youpi ! Nous réussissons tant bien que mal à manger et attendons que la pluie cesse un peu. Cela se calme, donc nous repartons dans le zoo. Lion des mers, otarie, renard, lynx, loup. Classique. Enfin, notre ami le glouton est là. Il est beau, aussi rigolo que son nom l’indique. Nous les observerons un moment. Bizarre de se prendre d’affection pour cette bestiole juste à cause de son nom (wolverine son nom américain ou carcajou en québécois nous amusent moins).

Stockholm sous le soleil, what else ?

C’est aussi le moment de lui rendre justice. Non ce tout petit ours n’est pas un goinfre comme son nom l’indique.

Nous continuons la visite des différents bâtiments de Skansen en essayant d’échapper aux gouttes. Avant de quitter Skansen et Stockholm, nous faisons une pause gourmandise au café Petissan où nous avions repéré d’appétissants gâteaux lors de notre visite des vieux métiers le matin. Choix cornélien de desserts (nous en prendrons plusieurs…) et nous voici prêts pour la dégustation en duo sous un soleil enfin revenu.

Stockholm sous le soleil, what else ? Stockholm sous le soleil, what else ?

Enfin en duo pour assez peu de temps, un invité très spécial et plutôt gourmand se joignant à nous. Adorable petite bête que nous aurions bien ramené à la maison !

Stockholm sous le soleil, what else ? Stockholm sous le soleil, what else ? Stockholm sous le soleil, what else ?
Stockholm sous le soleil, what else ? Stockholm sous le soleil, what else ? Stockholm sous le soleil, what else ?

Nous quittons Stockholm en fin d’après-midi après avoir passé 2 très belles journées dans une ville au cadre de vie exceptionnellement agréable. Ce sera malheureusement la seule facette que nous aurons eu le temps de découvrir dans ce laps de temps. Il faudra y revenir…

Retour à l’hôtel pour retrouver la voiture et départ direction Karlstad, à moins de 3 heures de route, pour une dernière étape avant Oslo.

Commenter cet article